Pays-Bas: Les républicains prônent un salaire royal diminué de 80%

Avec Reuters

— 

Un lobby favorable à l'instauration de la république aux Pays-Bas a lancé ce lundi une campagne pour obtenir une réduction de plus de 80% du salaire du prochain souverain, le prince Willem-Alexander, qui succédera le 30 avril à sa mère, la reine Beatrix.

L'Association pour une nouvelle république collecte les 40.000 signatures nécessaires à l'ouverture d'un débat au parlement sur sa motion, qui propose de limiter le salaire annuel du roi à 150.000 euros, contre 850.000 actuellement pour la reine. «On nous demande de vivre plus simplement et d'épargner, mais la reine ne fait pas partie de ce contrat. Elle fait ce qu'elle veut, elle est très riche, elle gagne plein d'argent, ne paie pas d'impôts et nous rit au nez quand on paye», déclare le chef de file de la campagne, Hans Maessen.

Le courant républicain est très minoritaire aux Pays-Bas, mais ses hérauts estiment qu'en temps de crise économique l'exemption fiscale dont bénéficie la souveraine peut toucher une corde sensible dans l'opinion. Le salaire de la reine Beatrix est largement supérieur aux 150.000 euros touchés par le roi Juan Carlos en Espagne, aux 199.000 euros du président allemand et aux 400.000 dollars (306.000 euros) de Barack Obama.