Turquie: Prison avec sursis pour le pianiste Say accusé de propos anti-islam

avec AFP

— 

Un tribunal d'Istanbul a condamné lundi le célèbre pianiste-compositeur turc Fazil Say à dix mois de prison avec sursis pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux des propos jugés blasphématoires à l'endroit de la religion musulmane.
Un tribunal d'Istanbul a condamné lundi le célèbre pianiste-compositeur turc Fazil Say à dix mois de prison avec sursis pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux des propos jugés blasphématoires à l'endroit de la religion musulmane. — Fred Dufour AFP

Un tribunal d'Istanbul a condamné ce lundi le célèbre pianiste-compositeur turc Fazil Say à dix mois de prison avec sursis pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux des propos jugés blasphématoires à l'endroit de la religion musulmane.

Fazil Say, qui n'était pas présent à l'audience, a été reconnu coupable d'«insulte aux valeurs religieuses d'une partie de la population» après avoir publié sur son compte Twitter des tirades provocatrices sur les musulmans et l'islam.