Raid aérien syrien contre un village kurde, 11 civils tués

Avec Reuters

— 

Onze civils ont péri dimanche dans le bombardement d'un village kurde de la province de Hasaka par un avion de l'armée de l'air syrienne, ont rapporté des militants kurdes. Ce raid aérien, qui a coûté la vie essentiellement à des femmes et à des enfants, est l'attaque la plus meurtrière menée par l'armée syrienne contre des Kurdes depuis le début du soulèvement contre le régime de Bachar al Assad en mars 2011, ont-ils ajouté.

On ignore pour l'heure les circonstances exactes de ce raid, qui a visé la localité de Haddad, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de la ville de Kamichli, dans le nord-est de la Syrie, mais il semble qu'un groupe d'insurgés spécialisés dans l'attaque de puits de pétrole s'était déployé sur une colline des environs du village, indique-t-on de source kurde.

Selon le Conseil national kurde, cette attaque marque une «grave escalade de la part du régime», à la suite d'une série d'opérations militaires contre des zones rurales des environs de Kamichli, où les combats entre insurgés et soldats du régime se sont intensifiés la semaine dernière.