Corée du Nord: Les Etats-Unis prêts à négocier avec Pyongyang

avec AFP

— 

Les Etats-Unis restent ouverts à des négociations avec la Corée du Nord, a assuré lundi le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, qui a appelé Pyongyang à faire un pas vers des pourparlers.
Les Etats-Unis restent ouverts à des négociations avec la Corée du Nord, a assuré lundi le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, qui a appelé Pyongyang à faire un pas vers des pourparlers. — Paul J. Richards POOL

Les Etats-Unis restent ouverts à des négociations avec la Corée du Nord, a assuré ce lundi le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, qui a appelé Pyongyang à faire un pas vers des pourparlers. «Les Etats-Unis restent ouverts à des négociations honnêtes et crédibles sur la dénucléarisation, mais la balle est dans le camp de Pyongyang», a déclaré John Kerry lors d'un discours à l'Institut de Technologie de Tokyo.

Le chef de la diplomatie américaine boucle ce lundi à Tokyo la troisième et dernière étape de sa tournée en Asie, après Séoul - où il a réaffirmé le plein soutien de Washington à son allié sud-coréen - et Pékin. «Lors des derniers jours, j'ai eu des échanges approfondis avec les dirigeants de la Corée du Sud et de la Chine, avec votre ministre des Affaires étrangères et je vais parler aujourd'hui avec le Premier ministre (japonais) Abe», a-t-il résumé devant un parterre de responsables nippons et américains.

Offre de dialogue avec Pyongyang

«Une chose est certaine: nous sommes unis. Il n'y a aucun doute à ce sujet. Le dangereux programme de missile nucléaire de la Corée du Nord ne menace pas uniquement les voisins de la Corée du Nord, mais aussi son propre peuple», a souligné le chef de la diplomatie américaine.

Réitérant son offre de dialogue à Pyongyang, il a toutefois prévenu que la Corée du Nord devait «faire des pas importants pour montrer qu'elle honorera ses engagements et respectera les lois et normes internationales». Le régime nord-coréen pourrait procéder à un tir de missile ce lundi 15 avril, date de naissance du fondateur de la Corée du Nord, Kim Il-Sung, grand-père du dirigeant actuel, Kim Jong-Un.