Corée du Nord: la situation peut devenir «incontrôlable», selon Ban Ki-Moon

avec AFP

— 

"Un petit incident pourrait déclencher une situation incontrôlable", a averti M. Ban devant la presse, après avoir rencontré les autorités politiques italiennes et le nouveau pape François.
"Un petit incident pourrait déclencher une situation incontrôlable", a averti M. Ban devant la presse, après avoir rencontré les autorités politiques italiennes et le nouveau pape François. — Alberto Pizzoli AFP

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon a lancé un appel à l'apaisement ce mardi concernant la situation en Corée du Nord, en soulignant que «le niveau de tension actuel est très dangereux».

 

 

 

«Un petit incident causé par un mauvais calcul et une mauvaise interprétation pourraient déclencher une situation incontrôlable», a averti M. Ban devant la presse à Rome, après avoir rencontré les autorités politiques italiennes et le nouveau pape François. Le chef sud-coréen des Nations Unies a appelé à «apaiser les tensions et ouvrir le dialogue». «Le niveau des tensions dans la péninsule coréenne ne bénéficie à personne», a-t-il mis en garde.

«J'ai appelé les pays concernés dans et autour de la péninsule coréenne à exercer leur influence sur les dirigeants nord-coréens. J'ai parlé aux dirigeants chinois et je parlerai avec le président (américain Barack) Obama jeudi», a expliqué M. Ban. Il a dit «travailler très dur pour la paix dans la péninsule coréenne». «En tant que citoyen (sud) coréen, je suis profondément inquiet et troublé», a ajouté le secrétaire général des Nations Unies.

le chef du gouvernement italien, Mario Monti a rappelé que «l'Italie considère comme totalement inacceptable la menace du recours à l'usage de la force» et que «provocations et déclarations alarmistes doivent immédiatement cesser».