Kenya: Uhuru Kenyatta prête serment en tant que 4e président

avec AFP

— 

Uhuru Kenyatta, inculpé de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale, a prêté serment mardi en tant que quatrième président du Kenya, au cours d'une cérémonie dans un stade à une quinzaine de kilomètres de Nairobi
Uhuru Kenyatta, inculpé de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale, a prêté serment mardi en tant que quatrième président du Kenya, au cours d'une cérémonie dans un stade à une quinzaine de kilomètres de Nairobi — Simon Maina AFP

Uhuru Kenyatta, inculpé de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale, a prêté serment mardi en tant que quatrième président du Kenya, au cours d'une cérémonie dans un stade à une quinzaine de kilomètres de Nairobi, a constaté un journaliste de l'AFP.

«Moi, Uhuru Kenyatta, conscient du poids des responsabilités qui m'incombent en tant que président de la République du Kenya, je jure fidélité et allégeance à la République du Kenya», a déclaré M. Kenyatta, sous les acclamations de quelque 60.000 de ses partisans ayant pris place dans le stade. Le nouveau président a également promis «de protéger et de faire respecter la souveraineté, l'intégrité et la dignité du peuple kényan».

La bible sur laquelle il avait posé la main droite était la même que celle utilisée en 1964 pour la cérémonie d'investiture de son père, Jomo Kenyatta, premier président du Kenya qu'il avait conduit à l'indépendance l'année précédente. Son colistier William Ruto, lui aussi inculpé par la CPI, a ensuite prêté serment à son tour.