Heurts interreligieux

— 

Un deuxième Egyptien, un jeune musulman de 21 ans, a succombé à ses blessures lundi à la suite des affrontements du week-end entre musulmans et Coptes aux abords de la cathédrale Saint-Marc du Caire. Ces affrontements ont éclaté lors des obsèques de quatre Coptes tués par balles vendredi à El Khessous, près de la capitale. Ces heurts sont parmi les plus violents depuis la «révolution du Nil», qui a mis fin au règne du président Hosni Moubarak en février 2011. Le ministère de la Santé fait état de 90 blessés au moins, dont onze policiers.