Un deuxième Français enlevé en Afghanistan libéré, annonce le Quai d'Orsay

MONDE L'information est annoncée par le ministère des Affaires étrangères...

A.-L.B. avec agences

— 

Un deuxième Français enlevé en Afghanistan a été libéré ce lundi, annonce le ministère des Affaires étrangères français ce lundi soir, quelques heures après l'annonce de la libération de Pierre Borghi, un ancien humanitaire passionné de photographie, après quatre mois de captivité tenue secrète.

«Deux de nos compatriotes enlevés en Afghanistan ont été libérés. Nous nous réjouissons de leur libération», a déclaré à l'AFP Philippe Lalliot, porte-parole du Quai d'Orsay. Philippe Lalliot n'a pas donné de précision sur cette nouvelle libération qui n'est pas liée à la première, selon plusieurs sources.Le deuxième ex-otage, un salarié de l'ONG française Acted, avait été kidnappé le 27 janvier alors qu'il se rendait en voiture sur son lieu de travail en plein centre de Kaboul.

Deuxième libération

Quatre hommes armés avaient bloqué le 4X4 d'Acted, menacé son chauffeur, avant de s'emparer d'un des deux expatriés présents dans le véhicule, d'après un rapport d'Anso, une organisation chargée de la sécurité des ONG en Afghanistan. Ce rapt avait particulièrement choqué la communauté expatriée de Kaboul car il s'était produit dans un quartier relativement tranquille de la capitale, dans lequel nombre d'organisations étrangères ont leur siège et où résident leurs salariés.

Auparavant, un porte-parole de l'ambassade de France à Kaboul avait annoncé la libération de Pierre Borghi, 29 ans, kidnappé dans des conditions encore inconnues.