Journaliste, profession à hauts risques

©2006 20 minutes

— 

La communauté internationale ne trouve pas de mots assez forts pour condamner l'assassinat d'Anna Politkovskaïa. Car, au total, pas moins de douze journalistes ont été assassinés en Russie ces six dernières années.

Par ailleurs, le week-end a aussi été meurtrier en Afghanistan. Deux journalistes de la radio allemande Deutsche Welle y ont été abattus, alors qu'ils passaient la nuit sous une tente dans la région de Bamiyan, où les talibans avaient détruit les statues de Bouddha, en mars 2001. Ironie du sort, ce samedi, le premier mémorial des « reporters morts dans l'exercice de leurs fonctions » depuis 1944, a été inauguré à Bayeux, dans le Calvados. Dès mai prochain, il comptera quelque 2 000 noms, parmi lesquels ceux de Johanne Sutton (RFI) et de Pierre Billaud (RTL) décédés en 2001, au nord-est de l'Afghanistan.