Anvers reste socialiste mais l'extrême droite progresse aux municipales belges

©2006 20 minutes

— 

A Anvers, l'extrême droite flamande talonnait de près le parti socialiste hier soir aux municipales belges. Le parti nationaliste flamand xénophobe, Vlaams Belang (Intérêt flamand), aurait remporté 32,7 % des voix, selon les résultats partiels annoncés par le ministère de l'Intérieur de la Région flamande. Un score inférieur aux 33 % obtenus en 2000, ainsi qu'aux prévisions des sondages qui le créditaient de 34 à 38 % des voix. Mais, si le maire socialiste, Patrick Janssens conserve Anvers avec 35,7 % des suffrages, le Vlaams Belang a progressé de 6 à 8 % dans les petites communes, sans toutefois apparemment remporter de mairies.

Enfin, le parti du Premier ministre Guy Verhofstadt, les libéraux-démocrates flamands (VLD), taxé de faiblesse lors de la campagne, semblait en forte baisse, derrière les chrétiens-démocrates (CDV).