Pakistan: La justice ordonne la comparution de Musharraf à la Cour suprême

avec AFP

— 

La justice pakistanaise a ordonné lundi la présence dès mardi de l'ancien président Pervez Musharraf à la Cour suprême dans le cadre d'une audience sur des allégations de "trahison", ont annoncé des magistrats.
La justice pakistanaise a ordonné lundi la présence dès mardi de l'ancien président Pervez Musharraf à la Cour suprême dans le cadre d'une audience sur des allégations de "trahison", ont annoncé des magistrats. — Asif Hassan AFP

La justice pakistanaise a ordonné ce lundi la présence dès mardi de l'ancien président Pervez Musharraf à la Cour suprême dans le cadre d'une audience sur des allégations de «trahison», ont annoncé des magistrats. Des avocats pakistanais tentent depuis ce lundi de convaincre la plus haute juridiction du Pakistan de juger Pervez Musharraf pour avoir «trahi» la Constitution de son pays en imposant l'état d'urgence après son arrivée au pouvoir à l'automne 1999 à la faveur d'un coup d'Etat.

«Musharraf devrait être jugé pour trahison car il est coupable d'entorses à la Constitution. Il devrait même être puni de la peine de mort», a déclaré lundi devant la Cour suprême, Hamid Khan, un des avocats hostiles à l'ancien président rentré d'exil il y a deux semaines afin de participer aux élections du 11 mai prochain.

Réunion des avocats

Le juge Jawad Khawaja a déclaré au cours de l'audience que la Cour suprême avait déjà qualifié d'«inconstitutionnelle» l'instauration de l'état d'urgence par l'ancien général. Mais il a toutefois exigé la comparution mardi M. Musharraf dans cette affaire.

Selon Syed Afshan Adil, avocat de Pervez Musharraf dans cette affaire, la Cour suprême ne devrait pas accéder à la requête des plaignants, car, a-t-il soutenu, seul un Etat, et non des particuliers, a le pouvoir de traduire une personne en justice pour haute trahison. Les avocats de M. Musharraf se réunissaient ce lundi afin de déterminer si l'ex-président allait ou non comparaître mardi, ont indiqué à l'AFP des membres de son entourage.