Poutine se fait tancer par Merkel et haranguer par des manifestantes

avec AFP

— 

Les deux dirigeants, dont la relation est notoirement tendue, ont fait le tour des stands de ce salon, qui se targue d'être le plus grand au monde dans son domaine, et qui accueillait cette année la Russie comme partenaire officiel.
Les deux dirigeants, dont la relation est notoirement tendue, ont fait le tour des stands de ce salon, qui se targue d'être le plus grand au monde dans son domaine, et qui accueillait cette année la Russie comme partenaire officiel. — Ronny Hartmann AFP

Vladimir Poutine s'est fait haranguer par des manifestantes aux seins nus et a essuyé les critiques de la chancelière Angela Merkel sur la question des ONG en Russie, lors d'une visite lundi à la Foire industrielle de Hanovre (nord). Les deux dirigeants, dont la relation est notoirement tendue, ont fait le tour des stands de ce salon, qui se targue d'être le plus grand au monde dans son domaine, et qui accueillait cette année la Russie comme partenaire officiel.

Vladimir Poutine et Angela Merkel étaient sur le stand du constructeur automobile Volkswagen lorsque quatre femmes hurlant «Fuck dictator !» (Va te faire foutre, dictateur), se sont précipitées sur l'estrade, avant d'être rapidement maîtrisées par le personnel de sécurité.

«Allemagne, pays libre»

«Je n'ai pas entendu ce qu'elles avaient crié», a déclaré un peu plus tard lors d'une point de presse M. Poutine, «je n'ai pas vu si elles étaient blondes ou brunes». Mais «le mieux est de ne pas déranger l'ordre, et si quelqu'un veut mener une discussion politique, il devrait le faire tout habillé, nous ne sommes pas sur une plage nudiste».

«Je ne sais pas si il n'y a pas d'autres moyens de faire part de ses opinions en Allemagne», a commenté la chancelière, tout en rappelant que l'Allemagne était «un pays libre» où «on peut manifester».