Grippe aviaire en Chine: Pas de transmission interhumaine selon l'OMS

avec AFP

— 

Il n'existe aucun signe d'une transmission d'homme à homme de la souche H7N9 de la grippe aviaire en Chine, a assuré lundi à Pékin l'OMS, même si deux fils d'un habitant de Shanghai décédé du virus ont également présenté de graves symptômes d'affection respiratoire.
Il n'existe aucun signe d'une transmission d'homme à homme de la souche H7N9 de la grippe aviaire en Chine, a assuré lundi à Pékin l'OMS, même si deux fils d'un habitant de Shanghai décédé du virus ont également présenté de graves symptômes d'affection respiratoire. — Wang Zhao AFP

Il n'existe aucun signe d'une transmission d'homme à homme de la souche H7N9 de la grippe aviaire en Chine, a assuré lundi à Pékin l'OMS, même si deux fils d'un habitant de Shanghai décédé du virus ont également présenté de graves symptômes d'affection respiratoire.

 

 

 

Pour l'instant il n'y a pas de raison de paniquer, ont dit en substance les experts de l'Organisation mondiale de la santé, dans une conférence de presse censée calmer l'inquiétude montante. Celle-ci s'est notamment traduite par une chute à la bourse de Shanghai du cours de compagnies aériennes et de sociétés du secteur touristique.