Les Femen perturbent la visite de Poutine à la foire de Hanovre

Avec Reuters

— 

Trois membres du groupe féministe Femen ont brièvement perturbé lundi la visite du président russe Vladimir Poutine à la foire de Hanovre, provoquant la colère de la délégation du Kremlin. Les trois jeunes femmes se sont dévêtues jusqu'à la taille en traitant Vladimir Poutine de «dictateur» avant d'être prestement rhabillées et «escamotées» par des membres de la sécurité.

«C'est un acte de vandalisme qui, malheureusement se banalise dans le monde entier, dans toutes les grandes villes», a réagi Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin. «Il faut les punir.»

Le président russe a également été accueilli à son arrivée à la foire par des manifestants portant, pour certains, des uniformes rayés de prisonniers. «Stop à la terreur politique!», pouvait-on lire sur l'une de leurs banderoles. La chancelière Angela Merkel, présente aux côtés de son hôte russe, a promis d'évoquer avec lui des «sujets controversés» à la suite notamment des critiques émises en Allemagne sur la répression des ONG en Russie et du soutien apporté par Moscou au président syrien Bachar al-Assad.