Le chef des troupes américaines en Corée du Sud annule un déplacement

Avec Reuters

— 

Le commandant des troupes américaines en Corée du Sud, le général James Thurman, a annulé un voyage prévu à Washington cette semaine en raison des tensions avec la Corée du Nord, indique un porte-parole, dimanche. Thurman devait témoigner devant trois commissions parlementaires où il devait s'exprimer sur la réponse américaine aux menaces proférées par les autorités nord-coréennes.

«Compte tenu de la situation actuelle, le général Thurman restera à Séoul la semaine prochaine par mesure de sécurité», a dit le colonel Amy Hannah, porte-parole des forces américaines en Corée du Sud, dans un courrier électronique.

«Il (Thurman) se présentera devant les commissions à une date aussi proche que possible», a ajouté le porte-parole. Cette décision démontre à nouveau la prudence et l'inquiétude des Etats-Unis après plus d'un mois de rhétorique agressive de la part des Nord-Coréens qui ont brandi la menace d'une attaque nucléaire contre des intérêts américains.

Washington a déjà révisé sa stratégie de défense antimissile en Alaska et a déployé un système de défense de cette nature sur l'île de Guam dans le Pacifique. Un responsable du Pentagone a indiqué samedi qu'un test de missile prévu de longue date depuis la Californie a été reporté afin «d'éviter toute incompréhension et erreur d'interprétation» étant donné le climat de tension avec la Corée du Nord.