Irak: 25 morts dans un attentat contre un meeting électoral

avec AFP

— 

Vingt-cinq personnes ont été tuées et 60 blessées samedi dans un attentat perpétré en plein meeting électoral au nord de Bagdad, à deux semaines jour pour jour d'un scrutin provincial dont la campagne est marquée par un regain de violences.
Vingt-cinq personnes ont été tuées et 60 blessées samedi dans un attentat perpétré en plein meeting électoral au nord de Bagdad, à deux semaines jour pour jour d'un scrutin provincial dont la campagne est marquée par un regain de violences. — Marwan Ibrahim AFP

Un attentat perpétré contre un meeting électoral au nord de Bagdad a fait 25 morts et 60 blessés samedi, selon un nouveau bilan fourni par un officier de police et une source médicale. Une grenade a d'abord été lancée dans la foule venue assister au meeting d'un candidat aux élections provinciales du 20 avril, à Baqouba (60 km au nord de Bagdad). Un kamikaze a ensuite fait exploser la charge qu'il portait sur lui. Le candidat est sain et sauf mais 25 personnes ont péri et 60 autres ont été blessées, d'après les deux sources consultées par l'AFP.

Le meeting avait lieu en plein air et réunissait l'équipe de campagne de Abdelwahid, qui porte les couleurs d'Azeimoun Ala al-Bina (Déterminés à construire), un petit parti local. La campagne pour le scrutin du 20 avril se déroule dans un contexte très tendu, alors que l'Irak s'apprête à commémorer le dixième anniversaire de la chute du régime de Saddam Hussein, le 9 avril. Douze candidats ont été assassinés depuis le début de l'année, selon des données fournies par des sources médicales et sécuritaires.