Nouveau vol d’essai du Boeing 787 Dreamliner

Reuters

— 

Boeing procède ce vendredi à un nouveau vol d'essai de son 787 "Dreamliner", avec l'espoir que l'appareil, immobilisé au sol depuis plus de deux mois pour des problèmes de batterie, pourra ensuite reprendre du service.

Le constructeur aéronautique américain a précisé que le vol, qui a normalement commencé à 18h00 GMT, allait durer environ deux heures, tout en précisant que l'horaire était susceptible d'être modifié.

Les 50 avions en activité interdits de vol en janvier

Le vol est censé recueillir des données pour les autorités fédérales de l'aviation américaine (FAA), éléments qui doivent montrer que le nouveau système de batteries ne risque ni la surchauffe ni de prendre feu.

En janvier, les autorités de régulation de l'aviation civile dans le monde ont interdit de vol les 50 Dreamliners en activité après deux accidents liés à ses batteries lithium-ion, l'un à l'aéroport de Boston, l'autre au cours d'un vol au Japon.

Selon le secrétaire d'Etat aux Transport Ray LaHood, Boeing a dévéloppé une «bonne manière» de résoudre le problème de batterie du 787.

«L'entreprise procède à ses essais»

Il a ajouté qu'il voulait être sûr que l'avion ne présentait plus aucun risque de défaillance technique avant de donner son feu vert à une reprise des vols.

Bon nombre de compagnies aériennes exploitant le 787 sont d'avis que l'avion sera à nouveau autorisé à voler dès ce mois-ci ou en mai.

«L'entreprise procède à ses essais, essais que nous approuvons. Une fois que ces tests seront achevés, Boeing nous transmettra les informations et nous prendrons une décision», a ajouté Ray LaHood.