La commissaire de l'ONU aux Droits de l’homme demande la fermeture de Guantamo

Reuters

— 

Navi Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, a demandé ce vendredi aux autorités américaines de fermer la prison de Guantanamo.E lle estime que la détention prolongée sans jugement de prisonniers dans l'établissement pénitentiaire américain, situé sur l'île de Cuba, constitue une violation du droit international.

Elle a qualifié d' «acte désespéré» la grève de la faim déclenchée par des détenus, mais l'a jugé «pas vraiment surprenant».

«Les Etats-Unis sont clairement en infraction»

«Nous devons être clair à ce sujet: les Etats-Unis sont clairement en infraction non seulement par rapport à leurs propres engagements mais aussi vis-à-vis des lois et normes internationales qu'ils sont contraints de faire respecter», a ajouté Navi Pillay.

Le camp de détention de la base navale américaine de la baie de Guantanamo a été ouvert en 2002 dans l'est de l'île de Cuba. Aucun chef d'accusation n'a été retenu contre la quasi-totalité des 166 détenus qui y sont encore emprisonnés, certains depuis onze ans. Le gouvernement Obama a libéré ou transféré plus de la moitié des prisonniers de Guantanamo, mais le Congrès bloque toujours ses efforts pour fermer le camp, très critiqué par les organisations de défense des droits l'homme.