La Corée du Sud prête à évacuer ses employés du parc de Kaesong

Avec Reuters

— 

La Corée du Sud est prête à évacuer ses ressortissants du parc industriel de Kaesong qu'elle exploite conjointement avec son voisin du Nord en cas d'aggravation des tensions sur la péninsule, mais elle n'en a pas l'intention dans l'immédiat.

«Si la situation nous y oblige, nous sommes prêts à évacuer les employés sud-coréens pour garantir leur sécurité», a dit le ministre de l'Unification Ryoo Kihl-jae à un groupe de correspondants étrangers. «Pour l'instant, nous ne pensons pas que c'est dangereux», a-t-il ajouté.

La Corée du Nord a fermé mercredi l'accès à la zone industrielle située près de la frontière entre les deux pays, une initiative qui a ajouté au climat de tensions sur la péninsule, le Nord disant être entré en état de guerre avec le Sud et menaçant les Etats-Unis de frappe nucléaire. Pyongyang a autorisé jeudi 222 employés sud-coréens à partir. Le nombre de Sud-Coréens toujours présents dans le parc industriel s'élève à 608, a précisé le ministère de l'Unification. L'installation, où sont implantées 123 entreprises sud-coréennes, emploie environ 50.000 Nord-Coréens.