La Tate retire les oeuvres d'un artiste coupable de crimes sexuels

Avec Reuters

— 

La Tate Gallery de Londres a retiré de sa collection en ligne 34 gravures de l'artiste Graham Ovenden, reconnu coupable par la justice britannique de délits sexuels sur enfants. Cet artiste de renommée internationale âgé de 70 ans a été reconnu coupable mardi par un tribunal de Truro, dans le sud-ouest de l'Angleterre, de six chefs d'inculpation d'acte indécent sur la personne d'un enfant et d'un septième chef d'attentat à la pudeur.

L'oeuvre de cet artiste et photographe spécialisé dans la représentation, parfois nue, d'enfants est reconnue dans le monde entier -il a notamment exposé au Metropolitan Museum of Art de New York- mais il a eu parfois maille à partir avec la justice.
Graham Ovenden, qui a bénéficié d'une mise en liberté sous caution en attendant la peine que décidera le tribunal de Truro, clame son innocence pour les faits qui lui sont reprochés et datent de 1975 à 1985.

Parmi les 34 gravures retirées par la Tate Gallery figuraient des images de jeunes filles nues ou à moitié nues.