Le pape François souligne le rôle «fondamentale» des femmes dans l'Eglise

Avec Reuters

— 

Le pape François a souligné ce mercredi, lors de son audience générale hebdomadaire place Saint-Pierre, l'importance «fondamentale» des femmes dans l'Eglise, elles qui ont les premières témoigné de la résurrection du Christ et ont toujours joué un rôle «primordial» dans la propagation de la foi.

Lors des célébrations du jeudi saint la semaine dernière, au moment de la traditionnelle cérémonie du lavement de pieds, le pontife a - une première dans l'Histoire du catholicisme - lavé le pied droit de trois femmes, de jeunes détenues de la prison de Casal del Marmo, dans la banlieue de Rome, en mémoire du geste d'humilité du Christ envers les apôtres lors de son dernier repas.

«Les premiers témoins de la résurrection sont des femmes»

Jusqu'ici, selon la tradition, cette cérémonie du lavement des pieds était réservée aux hommes, le geste du Christ ayant uniquement concerné ses disciples, tous des hommes. «(...) Les premiers témoins de la résurrection sont des femmes. Et c'est magnifique (...) Les mères, les femmes, témoignent auprès de leurs enfants, leurs petits-enfants, que Jésus est vivant, qu'il est vivant et ressuscité», a déclaré le pape.

«Cela nous fait (...) réfléchir sur la façon dont les femmes, dans l'Eglise et dans le chemin de la foi, ont eu et ont aujourd'hui un rôle particulier dans l'ouverture vers le Seigneur (...). Les apôtres et les disciples ont eu plus de mal à croire. Les femmes, non!», a-t-il ajouté. Le chef de l'Eglise catholique a rappelé que «selon la loi juive de l'époque, les femmes et les enfants ne pouvaient pas rendre un témoignage fiable, crédible». «Dans les Evangiles, cependant, les femmes ont un rôle primordial, fondamental (...) Les femmes sont les premiers témoins», a-t-il insisté.