Les Etats- Unis n'observent pas de mobilisation massive en Corée du Nord

Reuters

— 

Les Etats-Unis prennent au sérieux les menaces de guerre émanant de la Corée du Nord mais n'ont pas détecté de mobilisation massive des troupes ou de redéploiements significatifs des forces nord-coréennes, a annoncé ce lundi la Maison Blanche.

«Nous n'avons pas observé d'actes appuyant cette rhétorique», a dit le porte-parole de la présidence des Etats-Unis, Jay Carney. Pyongyang a annoncé ce week-end être entré en «état de guerre» en réponse aux manœuvres militaires conjointes menées dans la péninsule par les Etats-Unis et la Corée du Sud.

«J'aimerais signaler qu'en dépit de la rhétorique sévère en provenance de Pyongyang, nous n'observons pas de changement dans l'attitude nord-coréenne, comme des mobilisations ou des redéploiements de forces de grande envergure», a ajouté Jay Carney.

A Séoul, la présidente sud-coréenne Park Geun-hye a promis lundi une réponse militaire forte et rapide en cas de provocation de la Corée du Nord, indépendamment des conséquences politiques.
Les Etats-Unis ont de leur côté déployé dimanche des chasseurs furtifs F-22 en Corée du Sud, comme ils l'avaient déjà fait lors d'un précédent regain de tension en 2010.