Trois puits de pétrole incendiés par les insurgés en Syrie

Avec Reuters

— 

Les rebelles syriens ont mis le feu à trois puits dans l'est du pays, provoquant la perte de près de 5.000 barils de pétrole et de 52.000 m3 de gaz par jour, rapportent dimanche les médias gouvernementaux citant un responsable du ministère du Pétrole. Les puits concernés sont situés dans la province de Deir al Zor, largement contrôlée par les insurgés.

Selon l'agence officielle Sana, les dommages résultent d'un conflit entre factions rivales sur «le partage du pétrole volé» dans les installations conquises par l'opposition. La compagnie syrienne Furat tente de circonscrire les trois incendies, précise l'agence.
Dotée de richesses pétrolières modestes, la Syrie peine à subvenir à ses besoins en énergie depuis que les forces gouvernementales ont cédé du terrain face aux rebelles, notamment dans l'Est où sont localisés la plupart des puits.

Selon des habitants de cette région, la production s'est cependant poursuivie dans certaines installations. Les rebelles traitent avec les autorités locales et autorisent le transfert de pétrole vers les zones contrôlées par le gouvernement.