Kenya: Deux morts dans le fief de Raila Odinga

© 2013 AFP

— 

Deux personnes ont été tuées samedi, à Kisumu, fief du candidat présidentiel battu Raila Odinga dans l'ouest du Kenya, lors de violences déclenchées par le rejet par la Cour suprême de son recours formé contre la victoire proclamée de Uhuru Kenyatta à la présidentielle du 4 mars, a annoncé le chef provincial de la police.
Deux personnes ont été tuées samedi, à Kisumu, fief du candidat présidentiel battu Raila Odinga dans l'ouest du Kenya, lors de violences déclenchées par le rejet par la Cour suprême de son recours formé contre la victoire proclamée de Uhuru Kenyatta à la présidentielle du 4 mars, a annoncé le chef provincial de la police. — Simon Maina AFP

Deux personnes ont été tuées samedi, à Kisumu, fief du candidat présidentiel battu Raila Odinga dans l'ouest du Kenya, lors de violences déclenchées par le rejet par la Cour suprême de son recours formé contre la victoire proclamée de Uhuru Kenyatta à la présidentielle du 4 mars, a annoncé le chef provincial de la police.

Dès l'annonce de la décision de la Cour suprême, samedi en fin d'après-midi, des jeunes partisans de Raila Odinga avaient affronté la police jusqu'au milieu de la nuit à Kisumu et des incidents avaient été signalés dans certains bidonvilles, fiefs de Raila Odinga, dans la capitale Nairobi. Le calme était revenu partout dimanche matin, selon le chef de la police kényane.