Guinée: L'opposition stoppe les négociations avec le gouvernement

Avec Reuters

— 

Les chefs de file de l'opposition guinéenne ont mis fin mardi aux négociations avec le gouvernement, accusant le président Alpha Condé de ne pas respecter les termes du dialogue préparatoire aux élections législatives prévues en mai.

L'opposition avait accepté de discuter avec le pouvoir après deux semaines de violences sporadiques qui avaient fait huit morts et plusieurs centaines de blessés. Les opposants à Condé avaient organisé des marches de protestation estimant que le chef de l'Etat voulait truquer le scrutin du 12 mai.

«Nous avons décidé de quitter la table des négociations parce que le gouvernement n'a pas respecté les promesses qu'il nous a faites», a commenté Aboubacar Sylla, porte-parole de l'opposition. Aboubacar Sylla a expliqué que le gouvernement avait invité à la table des discussions des groupes politiques qui n'auraient pas dû y participer.