Egypte: Le blogueur Alaa Abd al Fattah laissé en liberté

Avec Reuters

— 

Alaa Abd al Fattah, blogueur égyptien et figure de la révolution du Nil, a été laissé en liberté ce mardi après s'être livré aux autorités.

Le procureur général avait ordonné la veille son arrestation et celle de quatre autres militants pour incitation à la violence après des heurts qui ont fait 130 blessés vendredi aux abords du siège des Frères musulmans, dont le président Mohamed Morsi est issu. L'opposition a dénoncé une atteinte aux principes démocratiques.

«En général, je refuse de répondre à toutes les questions, parce que le procureur général n'est pas neutre», écrit Alaa Abd al Fattah sur son compte Twitter. «Il n'y a pas de témoins, pas d'enquête, pas de faits, rien», poursuit-il. Les quatres autres militants visés sont Ahmed Douma, Karim al Chaer, Hazem Abdel Azim et Ahmed al Sahafi. Selon leur avocat Tamer Gomaa, interrogé par Reuters, ils refusent de se présenter au procureur général.