L'opposition occupe le siège de la Syrie au sommet arabe de Doha

Avec Reuters

— 

Les dirigeants de la Coalition nationale syrienne (CNS), principale structure d'opposition politique au président Bachar al Assad, occupent pour la première fois le siège dévolu à la Syrie au sommet de la Ligue arabe qui s'est ouvert mardi au Qatar.

Les chefs d'Etat arabes ont répondu favorablement à une proposition de l'émir du Qatar, qui se faisait lui-même l'écho d'une demande des ministres arabes des Affaires étrangères, a-t-on pu constater à l'ouverture du sommet, retransmise en direct à la télévision.

La Ligue arabe a suspendu la Syrie en novembre 2011 pour dénoncer l'usage de la violence contre la population civile, et reconnu par la suite la CNS comme «seule représentante légitime» du peuple syrien. Moaz al Khatib, président de la CNS, a confirmé qu'il prononcerait à Doha un discours «au nom du peuple syrien», en dépit de sa démission annoncée dimanche.