Moscou attise sa crise avec la Géorgie

©2006 20 minutes

— 

La Russie a décidé de sévir. Moscou, en froid avec Tbilissi, a suspendu hier ses liaisons aériennes, terrestres et maritimes, ainsi que les virements d'argent vers la Géorgie. Ce quasi-blocus économique, qui risque de toucher sérieusement la population, vient punir Tbilissi pour avoir arrêté quatre officiers russes, accusés d'espionnage. Le fait que la Géorgie ait fait un geste « de bonne volonté » en remettant lundi les quatre hommes à la Russie, via l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, n'a pas suffi à apaiser les tensions.