Un livre plonge l'administration Bush dans la tourmente

©2006 20 minutes

— 

Bob Woodward fait de nouveau trembler la Maison Blanche. Après deux livres complaisants sur le président Bush, le journaliste qui avait révélé l'affaire du Watergate repasse à l'attaque dans State of Denial (Etat de déni). Il y révèle que l'ex-patron de la CIA avait averti la secrétaire d'Etat, Condoleezza Rice, de risques terroristes imminents, deux mois avant le 11 septembre 2001. Celle-ci, à l'époque conseillère pour la sécurité nationale, se serait contentée d'écouter « poliment ». Hier, Rice a vigoureusement démenti, déclarant ne pas se souvenir d'une telle rencontre. Le journaliste du Washington Post accuse également le Président d'avoir dissimulé l'ampleur des violences sur les forces américaines en Irak. Le livre paraît alors que Bush est sur la défensive, après la publication d'extraits d'un rapport confidentiel concluant que la guerre en Irak a accru la menace terroriste, et à cinq semaines d'élections parlementaires incertaines pour sa majorité.

F. V.