Centrafrique: La France a envoyé des troupes à l'aéroport de Bangui

CENTRAFRIQUE Les rebelles ont annoncé samedi être entrés dans la capitale, Bangui...

Reuters

— 

Des soldats sud-africains patrouillent dans les rues de Bangui, en Centrafrique, le 8 janvier 2013.
Des soldats sud-africains patrouillent dans les rues de Bangui, en Centrafrique, le 8 janvier 2013. — Luc Gnago/REUTERS

La France a envoyé des troupes en Centrafrique pour sécuriser l'aéroport de Bangui face à l'avancée des rebelles qui affirment être entrés dans la capitale, a-t-on appris samedi de source diplomatique française. «Une compagnie a été envoyée pour renforcer et sécuriser l'aéroport de Bangui. L'aéroport est désormais sécurisé», a dit cette source. «Nous avons demandé à nos ressortissants de rester chez eux», a ajouté cette source.

La France a par ailleurs demandé la tenue en urgence d'une réunion au Conseil de sécurité de l'ONU «pour trouver une voie de sortie» en Centrafrique, a indiqué une autre source diplomatique française.

>> Que se passe-t-il en Centrafrique?

Les rebelles centrafricains du Séléka sont entrés samedi dans la capitale Bangui et se dirigent vers le palais présidentiel tout en menant des combats contre les forces gouvernementales, selon porte-parole des insurgés. Les rebelles ont relancé les hostilités cette semaine dans le pays et se sont fixé pour but de renverser le président François Bozizé qu'ils accusent de ne pas avoir respecté un accord de paix conclu en janvier, prévoyant leur intégration dans les forces armées.