Nigéria: Une série d'attaques dans le nord du pays fait 25 morts

Reuters

— 

Des islamistes armés ont tué 25 personnes lors de quatre attaques simultanées menées dans une localité isolée de l'Etat d'Adamawa au Nigeria, près de la frontière camerounaise, vendredi soir, a annoncé la police nigériane. Les agresseurs ont attaqué à l'aide d'armes à feu un bar, une banque, un surveillant de prison et un établissement pénitentiaire à Ganye, a précisé un porte-parole de la police.

«Vingt-cinq personnes au total ont été tuées dans quatre attaques simultanées menées par des hommes armés à Ganye», a déclaré Mohammed Ibrahim. Les autorités soupçonnent les membres de la secte islamiste Boko Haram.

Par ailleurs, trois engins ont explosé dans la ville de Kano, principale agglomération du nord du Nigeria, a précisé un représentant de la police locale joint par téléphone. L'une des attaques était un attentat suicide qui n'a pas fait de victime. Les deux autres qui visaient un barrage géré conjointement par la police et l'armée a fait plusieurs blessés.

Quatre personnes ont été arrêtées après ces attaques.