Birmanie: 32 morts, près de 9.000 déplacés dans les violences religieuses

© 2013 AFP

— 

Trente-deux personnes ont été tuées et près de 9.000 déplacées depuis mercredi par les violences qui ont opposé bouddhistes et musulmans dans la ville de Meiktila, dans le centre de la Birmanie, ont indiqué samedi les autorités dans leur dernier bilan.
Trente-deux personnes ont été tuées et près de 9.000 déplacées depuis mercredi par les violences qui ont opposé bouddhistes et musulmans dans la ville de Meiktila, dans le centre de la Birmanie, ont indiqué samedi les autorités dans leur dernier bilan. — Soe Than Win AFP

Trente-deux personnes ont été tuées et près de 9.000 déplacées depuis mercredi par les violences qui ont opposé bouddhistes et musulmans dans la ville de Meiktila, dans le centre de la Birmanie, ont annoncé samedi les autorités.

Selon un communiqué posté sur le site de la présidence, 21 nouveaux corps ont été découverts samedi par l'armée, investie des pouvoirs conférés par l'état d'urgence. Un total de 8.800 personnes se sont réfugiés dans des lieux sûrs.