Heurts entre pro et anti-Frères musulmans au Caire

Avec Reuters

— 

Des centaines de partisans et d'adversaires des Frères musulmans se sont affrontés à jets de pierres vendredi aux abords du siège de la confrérie islamiste au Caire, ont rapporté des témoins. Ces heurts ont fait au moins 30 blessés, selon des sources médicales.

La télévision publique égyptienne a diffusé des images de colonnes de fumée noire provenant, selon elle, de bus incendiés dans des rues voisines. Comme Al Djazira, elle a aussi diffusé des images d'une foule de manifestants hostiles aux Frères musulmans brandissant des drapeaux et des banderoles près du siège de la confrérie. Les Frères musulmans, dont est issu le président Mohamed Morsi, avaient prévenu qu'ils défendraient leurs locaux en prévision de cette manifestation. Arrivés en début de journée à bord d'autocars, leurs partisans ont été accueillis par une pluie de projectiles de la part de leurs adversaires, selon des témoins.

Le ministère de l'Intérieur avait déployé des policiers anti-émeutes pour protéger le bâtiment mais les forces de l'ordre semblent être restées à l'écart des violences. Deux ans après le renversement d'Hosni Moubarak, l'Egypte est divisée entre un camp islamiste, dont les Frères musulmans, et une opposition essentiellement laïque et libérale.