Israël s'est excusé auprès d'Ankara pour la flottille de Gaza

Avec Reuters

— 

Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a annoncé vendredi avoir présenté les excuses d'Israël à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan pour la mort de neuf Turcs au cours de l'abordage de la «Flottille de la liberté» en mai 2010 au large de Gaza. Le Premier ministre turc, qui réclamait depuis près de trois ans une telle initiative, a accepté ces excuses et convenu avec Benjamin Netanyahu de normaliser les relations entre les deux pays et d'oeuvrer de concert à l'amélioration de la situation humanitaire dans les territoires palestiniens, dit un communiqué du gouvernement israélien.

«Le Premier ministre Netanyahou a exprimé ses excuses au peuple turc pour toute erreur qui a pu conduire à la perte de vies, et accepté de mettre en oeuvre l'accord d'indemnisation"» lit-on dans le communiqué. Lors de la conversation téléphonique qui s'est tenue dans la journée à l'initiative du président américain Barack Obama, Recep Tayyip Erdogan a accepté en retour d'abandonner les poursuites judiciaires intentées contre les soldats israéliens, ajoute le texte. Le 31 mai 2010, l'opération militaire contre la «Flottille de la liberté», qui voulait rompre le blocus de la bande de Gaza décrété par Israël, avait fait neuf morts et une trentaine de blessés du côté des activistes pro-palestiniens, et une dizaine de blessés parmi les soldats israéliens.