Les rebelles centrafricains disent être à la périphérie de Bangui

Avec Reuters

— 

Les rebelles centrafricains du Séléka ont annoncé vendredi n'être plus qu'à une vingtaine de km de Bangui dont la périphérie serait déjà infiltrée par des éléments insurgés. «Mes hommes ne sont plus qu'à 22 km de la périphérie de Bangui», a déclaré à Reuters Nelson Ndjadder, un porte-parole des insurgés joint par téléphone de Paris.

«Notre objectif est de prendre Bangui aujourd'hui. Nous disposons de 2.000 hommes sur le terrain dont certains se sont déjà infiltrés dans la capitale». La population locale et des responsables militaires ont indiqué pour leur part que le Séléka, qui réclame la démission du président François Bozizé, se sont emparés vendredi de Damara, «verrou» situé à environ 75 km au nord de la capitale.