Un rappeur tunisien condamné à deux ans de prison

Avec Reuters

— 

Un rappeur tunisien a été condamné par contumace à deux ans de prison pour avoir qualifié dans un clip les policiers de chiens, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. L'homme, connu sous le nom de Weld el 15, est en fuite depuis l'arrestation le 10 mars du réalisateur Mohamed Hedi Belgueyed et de l'actrice Sabrine Klibi, qui apparaissaient à ses côtés dans le clip.

Ces deux derniers ont été condamnés jeudi à une peine de six mois de prison avec sursis lors de leur comparution en première instance, a précisé la source au ministère de la Justice. Weld el 15 et Mohamed Hedi Belgueyed avaient appelé le juge à faire preuve d'indulgence avant leur procès. «J'ai seulement utilisé le langage des policiers. Ils m'ont harcelé verbalement et physiquement. En tant qu'artiste, ma seule réponse était à travers l'art», s'est justifié Weld el 15 dans une vidéo mise en ligne sur Facebook.