L'opposition syrienne exemptée de sanctions par les Etats-Unis

Avec Reuters

— 

Le département du Trésor américain a annoncé vendredi qu'il autoriserait les citoyens, les entreprises et les banques américains à envoyer de l'argent aux forces de l'opposition syrienne. Cette décision permet d'exclure les rebelles des sanctions imposées par les Etats-Unis il y a deux ans contre l'envoi de toute aide matérielle à la Syrie.

«Les Etats-Unis sont engagés pour soutenir les aspirations du peuple syrien envers une transition politique conduite par les Syriens vers une Syrie démocratique, ouverte et pacifique», a déclaré le département du Trésor, qui contrôle les sanctions financières imposées au pays.

«Le gouvernement syrien a sacrifié toute sa légitimité par sa tentative violente de s'accrocher au pouvoir», a-t-il ajouté. Cette annonce intervient le jour où la France et la Grande Bretagne ont obtenu à Bruxelles que l'Union européenne réexamine dès la semaine prochaine son embargo sur les armes à destination de la Syrie afin d'aider l'opposition à chasser Bachar al Assad du pouvoir.

Les Etats-Unis ont déjà fait part de leur intention de fournir une aide médicale et alimentaire aux combattants rebelles, tout en excluant d'envoyer des armes de peur qu'elles ne tombent entre les mains de djihadistes, qui pourraient les utiliser contre des cibles occidentales.

Les Etats-Unis ont gelé en 2011 l'ensemble des avoirs syriens dans le pays, et interdit aux citoyens américains de procéder à de nouveaux investissements ou d'exporter des services en Syrie, en plus des sanctions sur des banques et des individus particuliers déjà imposées auparavant.