Le centriste Yaïr Lapid dirigera les Finances en Israël

Avec Reuters

— 

Le ministère des Finances du futur gouvernement de coalition dirigé par Benyamin Netanyahou sera confié à Yaïr Lapid, ex-journaliste vedette de la télévision dont la formation centriste et laïque, Yesh Atid, a créé la surprise lors des élections législatives du 22 janvier en Israël.

Cette nomination, annoncée par le porte-parole de Yaïr Lapid, fait suite à près de six semaines de tractactions laborieuses qui ont abouti jeudi à un accord de coalition. Cette dernière associera le Likoud-Beitenou (31 sièges sur 120 à la Knesset) du Premier ministre sortant, Yesh Atid (19 sièges), la formation nationaliste Bayit Yehudi (Foyer juif) de Naftali Bennett ainsi qu'Hatnouah (Le Mouvement) de l'ancienne chef de la diplomatie, Tzipi Livni.

Yaïr Lapid et Naftali Bennett ont notamment fait campagne contre les avantages sociaux et les exemptions d'obligations militaires dont bénéficient les étudiants en théologie. Le futur ministre des Finances sera confronté à un déficit budgétaire de 4,2% du PIB en 2012, soit deux fois l'objectif initial de deux pour cent.