La Corée du Nord accuse les Etats-Unis de cyberattaque

Avec Reuters

— 

La Corée du Nord, régulièrement tenue responsable de cyberattaques visant des pays étrangers, a accusé les Etats-Unis de s'en être pris à ses serveurs internet, à la suite de la parution d'informations faisant état de perturbations de ses principaux organes de presse. Selon l'agence de presse russe Itar-Tass, une «puissante cyberattaque» provenant de l'étranger a paralysé les serveurs internet de Corée du Nord.

«Ce n'est un secret pour personne que les Etats-Unis et le régime fantoche de Corée du Sud intensifient massivement leurs cyberattaques et sabotages contre la Corée du Nord», écrit vendredi l'agence de presse nord-coréenne KCNA. «Des attaques intenses et persistantes de virus ont lieu jour après jour contre les serveurs internet de la Corée du Nord», ajoute l'agence.

Les services internet de plusieurs médias nord-coréens, comme l'agence KCNA et le journal Rodong Sinmun, ont connu des perturbations du fait de cette cyberattaque, même s'ils fonctionnaient correctement jeudi et vendredi, a rapporté la chaîne de télévision sud-coréenne MBC. Ces accusations surviennent alors que la tension s'est aggravée dans la péninsule coréenne depuis le troisième essai nucléaire de la Corée du Nord, à la mi-février. Le régime nord-coréen a ainsi accusé Washington de préparer une guerre et a menacé de dénoncer l'armistice qui a mis fin à la guerre de Corée en 1953. Le Nord a également menacé de lancer une attaque nucléaire préventive contre les forces hostiles à son régime.