Le retour de cosmonautes de l'ISS retardé de 24 heures

Avec Reuters

— 

Deux Russes et un Américain sont bloqués un jour de plus à bord de la Station spatiale internationale (ISS), le mauvais temps retardant leur retour sur Terre au Kazakhstan. Depuis octobre, l'astronaute de la Nasa Kevin Ford et les cosmonautes russes Oleg Novitski et Evguéni Tarelkine séjournent à bord de l'ISS, en orbite à 400 km au-dessus de la Terre.

Le brouillard et la pluie verglaçante qui sévissent sur le site d'atterrissage prévu au Kazakhstan empêchent pour le moment les hélicoptères de se préparer à décoller pour aller recueillir l'équipage de retour. L'atterrissage a ainsi été reporté d'une journée. En préparation de leur départ, l'astronaute canadien Chris Hadfield a pris mercredi les commandes de l'ISS. Il est le premier Canadien à prendre les rênes de la station orbitale. C'est seulement la deuxième fois en 12 ans d'habitation permanente que le commandement de l'ISS revient à un astronaute qui ne soit ni un Américain ni un Russe.

Hadfield va diriger un équipage de seulement trois hommes, jusqu'à l'arrivée prévue dans le courant du mois de l'Américain Chris Cassidy et des Russes Pavel Vinogradov et Alexandre Missourkine.