Chine: Li Keqiang, nouveau Premier ministre

© 2013 AFP

— 

Li Keqiang a été désigné vendredi Premier ministre, au lendemain de la nomination à la présidence chinoise de Xi Jinping par le parlement qui parachève la transition au pouvoir d'une nouvelle équipe chargée de conduire la deuxième puissance mondiale pour les 10 ans à venir.
Li Keqiang a été désigné vendredi Premier ministre, au lendemain de la nomination à la présidence chinoise de Xi Jinping par le parlement qui parachève la transition au pouvoir d'une nouvelle équipe chargée de conduire la deuxième puissance mondiale pour les 10 ans à venir. — Wang Zhao AFP

Li Keqiang a été désigné vendredi Premier ministre, au lendemain de la nomination à la présidence chinoise de Xi Jinping par le parlement qui parachève la transition au pouvoir d'une nouvelle équipe chargée de conduire la deuxième puissance mondiale pour les 10 ans à venir.

«J'annonce que le camarade Li Keqiang a été choisi comme Premier ministre de la République populaire de Chine», a déclaré la vice-présidente de l'Assemblée nationale populaire (ANP, parlement) Yan Junqi devant les quelque 3.000 délégués réunis à Pékin au Palais du peuple, lors d'une cérémonie retransmise en direct à la télévision nationale.

Agé de 57 ans, Li Keqiang va devoir superviser l'énorme machine gouvernementale chargée d'appliquer les choix du Parti communiste chinois (PCC) dont il est l'un des plus hauts dirigeants, membre du Comité permanent du Bureau politique, le «saint des saints» du pouvoir en Chine.

Il succède à Wen Jiabao, qui a conduit durant 10 ans, sous la présidence de Hu Jintao, le spectaculaire essor économique chinois marqué par une croissance moyenne de plus de 10%, mais désormais réduite depuis l'an dernier à moins de 8%.

Li Keqiang a été approuvé par 2.940 des 2.949 délégués de l'ANP, soit par 99,69% des voix, un peu moins que les 99,86% enregistrés la veille pour l'élection de Xi Jinping à la présidence de la république, en remplacement de Hu Jintao.

Li Keqiang, un technocrate parlant l'anglais couramment, aura pour tâche principale de réorienter le modèle économique chinois vers une croissance plus tournée vers la consommation des ménages que vers les grands projets d'infrastructure de ces dernières années.

Le 18e congrès du PC chinois, qui s'est tenu en novembre, a renouvelé sa direction et donc celle du pays, le PCC choisissant dans ses rangs l'ensemble du personnel politique chinois.