Armer les rebelles syriens serait illégal, affirme Moscou

Avec Reuters

— 

Fournir des armes aux insurgés syriens contrevient au droit international, a affirmé ce mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, au lendemain de déclarations britanniques laissant entendre que Londres pourrait contourner l'embargo européen sur les livraisons d'armes à la Syrie.

«Je pense que le droit international stipule que cela n'est pas possible et je pense qu'armer l'opposition est une infraction au droit international», a déclaré Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse à Londres. David Cameron a laissé entendre mardi que la Grande-Bretagne pourrait livrer des armes aux insurgés syriens en contournant l'embargo décrété par l'Union européenne.

«J'espère que nous réussirons à convaincre nos partenaires européens et que si de nouvelles modifications (à l'embargo en vigueur, ndlr) se révèlent nécessaires, ils seront d'accord avec nous», a déclaré le Premier ministre britannique devant une commission parlementaire. «Mais s'ils ne le peuvent pas, alors il n'est pas totalement exclu que nous soyons obligés d'agir à notre façon. C'est possible», a-t-il dit.