Vatican: «Le pape aura besoin de charisme pour affronter le monde»

INTERVIEW C'est ce que souhaite Diana, jeune catholique italienne, venue du sud du pays avec son groupe pour assister à l'élection du pape...

Propos recueillis par Anne-Laëtitia Béraud

— 

Diana, jeune catholique italienne, est venue du sud du pays avec son groupe pour assister à l'élection du pape.
Diana, jeune catholique italienne, est venue du sud du pays avec son groupe pour assister à l'élection du pape. — Anne-Laëtitia Béraud/20 MINUTES

En attendant l’élection et la présentation du nouveau pape, 20 Minutes part à la rencontre des pèlerins et des touristes de la place Saint-Pierre. Rencontre avec Diana, une jeune catholique italienne venue de Vietri sul mare, près de Naples, dans le sud de la Péninsule…

Depuis combien de temps attendez-vous devant la basilique Saint-Pierre?

On est arrivés avec mon groupe de l’action catholique hier matin. On est restés toute la journée à attendre. C’est pareil aujourd’hui, on est revenus ce matin, et on attend le nouveau pape. J’espère qu’on le découvrira avant demain soir, car on doit repartir demain pour Vietri sul Mare.

Pour vous, que cela représente-t-il d’être ici aujourd’hui?

C’est une expérience forte, une expérience de la foi. C’est aussi un moment historique, que je vis ici, au Vatican, pour la première fois.

Que garderez-vous comme souvenir de Benoît XVI?

C’est sa manière d’être. Une personne d’une grande intensité, un intellectuel, mais qui n’a pas oublié le monde moderne et les jeunes. Il s’est mis par exemple à Twitter, il s’est adapté. J’espère que le nouveau pape continuera dans ses pas.

Qu’attendez-vous du nouveau pape?

Il y a pas mal de choses à faire… Autant les affronter pas après pas. Le nouveau pape aura besoin de charisme, de la santé et de la force pour affronter le monde qui est si grand et si globalisé aujourd’hui.

Souhaiteriez-vous que le nouveau pape soit un Italien?

Non, ça m’est égal.