L'AIE réduit sa prévision de demande mondiale de pétrole

Avec Reuters

— 

L'Agence internationale de l'énergie a révisé à la baisse sa prévision de demande mondiale de pétrole cette année, du fait de la faiblesse de l'économie mondiale. La dégradation du climat des affaires en Chine, le ralentissement économique en Europe et la perspective de coupes budgétaires aux Etats-Unis se conjuguent pour freiner la demande, explique l'AIE dans son rapport mensuel publié mercredi.

«Ces trois facteurs négatifs, affectant les trois plus importantes économies, semblent repousser encore la perspective d'un rebond de la croissance et, partant, de la demande de pétrole», écrit l'agence qui conseille les principaux pays consommateurs.  Sa prévision de la demande mondiale de pétrole en 2013 est en conséquence réduite de 20.000 barils par jour (bpj), à 820.000 bpj.