Kenya: Odinga «ne reconnaît pas» sa défaite car l'élection a été «faussée»

© 2013 AFP
— 
Raila Odinga, candidat battu par Uhuru Kenyatta à la présidentielle kényane selon les chiffres officiels provisoires, "ne reconnaît pas" sa défaite, car le scrutin a été "faussé", a déclaré samedi à l'AFP son principal conseiller Salim Lone.
Raila Odinga, candidat battu par Uhuru Kenyatta à la présidentielle kényane selon les chiffres officiels provisoires, "ne reconnaît pas" sa défaite, car le scrutin a été "faussé", a déclaré samedi à l'AFP son principal conseiller Salim Lone. — Till Muellenmeister AFP

Raila Odinga, candidat battu par Uhuru Kenyatta à la présidentielle kényane selon les chiffres officiels provisoires, «ne reconnaît pas» sa défaite, car le scrutin a été «faussé», a déclaré samedi à l'AFP son principal conseiller Salim Lone.

La Commission électorale doit annoncer les résultats officiels de l'élection de lundi dernier ce samedi. Les résultats provisoires de l'ensemble des 291 circonscriptions compilés par la Commission donnent Kenyatta vainqueur au premier tour, avec environ 4.000 voix de plus que la majorité absolue.

Raila Odinga «ne reconnaîtra pas le résultat de cette élection, il contestera les résultats devant la Cour suprême», a déclaré Salim Lone, joint par téléphone. Il «ne reconnaît pas cette élection, car elle a été faussée» mais «il appelle néanmoins tous (ses) partisans à rester calme», a-t-il ajouté.