Guinée: Deux morts dans des affrontements à Conakry

Avec Reuters

— 

Les affrontements entre partisans et adversaires du gouvernement du président Alpha Condé ont fait deux morts supplémentaires ce mardi à Conakry alors que les violences, attisées par des rivalités ethniques, ont gagné l'intérieur du pays.

Au total, huit personnes au moins ont péri et quelque 220 autres ont été blessées depuis que l'opposition, qui reproche au chef de l'Etat de truquer par avance les élections législatives prévues pour la mi-mai, manifeste dans la rue.

Outre Conakry, on signale des affrontements entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre à Labé, fief de l'opposition, ainsi qu'à Pita et Mamou.