Syrie: John Kerry fait confiance aux rebelles modérés

Avec Reuters

— 

John Kerry a exprimé mardi sa confiance accrue de voir les armes fournies à l'opposition à Bachar al-Assad parvenir aux éléments les plus modérés de la rébellion syrienne et non aux insurgés extrémistes.

Le nouveau secrétaire d'Etat américain s'exprimait à Doha au Qatar après une visite en Arabie saoudite, deux pays qui ont ouvertement affiché leur soutien à l'insurrection syrienne. Certains observateurs estiment que le Qatar et l'Arabie saoudite fournissent des armes aux rebelles, une position que les Etats-Unis rechignent pour l'instant à adopter craignant qu'elles aboutissent entre les mains d'activistes radicaux qui pourraient les retourner contre des intérêts occidentaux.

«Nous avons discuté des types d'armes qui étaient livrées»

«Nous avons discuté des types d'armes qui étaient livrées», a indiqué Kerry à propos des discussions qu'il a eues avec les Qataris et les Saoudiens. «Nous avons effectivement discuté de la question des moyens pour essayer de s'assurer qu'elles arrivent aux bonnes personnes et à la coalition de l'opposition syrienne modérée», a ajouté le secrétaire d'Etat.

«Je pense que c'est vraiment au cours des derniers mois que s'est développée cette tendance qui nous donne une confiance accrue», a-t-il poursuivi. Saoudiens et Qataris partagent l'inquiétude des Occidentaux de voir s'implanter en Syrie des groupes liés à Al-Qaida et estiment que le meilleur moyen de contrôler leur influence est de s'impliquer plus largement dans le soutien aux rebelles.