Grande-Bretagne: Le Parti de l'indépendance attire de plus en de plus d'électeurs potentiels

Avec Reuters

— 

Plus d'un tiers des Britanniques pourraient se laisser tenter par le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), favorable à la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, lors d'un scrutin national, indique une enquête d'opinion publiée ce mardi.

L'enquête conduite par YouGov montre que 36% des personnes interrogées affirment qu'elles pourraient donner leur suffrage à l'UKIP en cas d'élections générales. Ce résultat accentue la pression sur le Premier ministre David Cameron dont le Parti conservateur a peu de chances d'obtenir une majorité lors des élections législatives de 2015 sans le soutien de cette frange de la droite traditionnelle.

«Soixante pour cent des actuels partisans de l'UKIP ont voté conservateur en 2010, soit une nette majorité»

L'UKIP ne possède par de représentants à la Chambre des Communes mais il ne cesse d'attirer des électeurs tories en dénonçant la bureaucratie européenne et l'immigration venue d'Europe de l'Est. Jeudi dernier , l'UKIP a surpris les observateurs en arrivant en deuxième position d'une élection partielle dans le sud de l'Angleterre, devant le candidat conservateur. Il s'agissait du meilleur résultat de ce parti dans un scrutin.

David Cameron a promis d'organiser avant la fin de 2017 un référendum sur la question du maintien du Royaume-Unis dans l'Union européenne mais cette annonce ne semble pas avoir suffi à convaincre ses électeurs de se monter patients. «Soixante pour cent des actuels partisans de l'UKIP ont voté conservateur en 2010, soit une nette majorité», a rappelé Peter Kellner, directeur de l'institut YouGov. En revanche, seuls quatre pour cent des personnes interrogées déclarent être certaines de voter pour l'UKIP lors d'un scrutin national.