La Corée du Nord prête à dénoncer l'armistice de 1953

Avec Reuters

— 

La Corée du Nord a annoncé mardi qu'elle était prête à dénoncer l'armistice signé en 1953 qui avait mis fin à trois années de guerre civile avec la Corée du Sud si les exercices militaires conjoints annuels des armées sud-coréenne et américaine ne cessent pas.

Cette menace qui émanerait d'un porte-parole du Commandement suprême de l'armée populaire nord-coréenne a été diffusée par l'agence de presse officielle KCNA. Elle intervient alors que Pyongyang s'est une nouvelle fois attiré les critiques de la communauté internationale pour avoir procédé le mois dernier à un essai nucléaire souterrain, ce qui lui est interdit par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Ce n'est pas la première fois que la Corée du Nord menace sa voisine de «destruction» si elle continue de se livrer aux habituelles manoeuvres militaires avec l'armée américaine. Techniquement, Corée du Nord et Corée du Sud sont toujours en guerre, le conflit qui les a opposées entre 1950 et 1953 ayant été conclu par un armistice et non par un traité de paix.