Turquie: Attaque du PKK contre un convoi de l'armée turque

Avec Reuters

— 

Des rebelles kurdes ont fait exploser une bombe au passage d'un convoi militaire dans le sud-est de la Turquie, blessant quatre soldats, ont annoncé ce mardi des responsables de la sécurité. Les activistes ont actionné à distance une charge explosive dans le district de Lice de la province de Diyarbakir. L'armée turque recherche activement les responsables, a annoncé le gouverneur de la province, Moustafa Toprak.

Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) n'a pas fait de commentaires sur l'événement. L'attaque intervient alors que des discussions de paix sont engagées depuis octobre entre Ankara et le chef historique du PKK, Abdullah Öcalan, emprisonné sur l'île d'Imrali, pour mettre fin à un conflit qui a fait 40.000 morts depuis 1984.

Les violences ont diminué depuis le début des négociations. La dernière attaque, perpétrée en janvier, a provoqué la mort d'un policier turc dans la province de Mardin. Selon des hommes politiques kurdes, le PKK observe de facto un cessez-le-feu qui devrait être officialisé par Abdullah Öcalan, le 21 mars, date du Nouvel An kurde.

Des avions de combats turcs continuent néanmoins de bombarder des camps rebelles dans les montagnes du nord de l'Irak, et des opérations militaires sont toujours en cours dans le sud-est de la Turquie.